Pour la faire court : 

Jonathan est un père de famille divorcé, travaillant dans les assurances avec son ex-femme et un ami. Un jour, en se baladant sur les quais de San Francisco, il va croiser une bohémienne. Elle va lui lire un avenir terrible. Au début, il va prendre ça plutôt à la rigolade mais par la suite il va commencer à vraiment y croire. A partir de ce moment, sa vie va être bousculée. Il va vouloir s’évader et va partir chez sa tante Margie. En rentrant, il va décider de redonner un sens à sa vie et va tout remettre à sa place. Jonathan va faire le bien autour de lui, va mettre au clair ses sentiments, et va se concentrer sur ce qu’il estime avoir besoin pour vivre une vie digne de ce nom.

Extrait: 

Première ligne: « Prendre le mal à la racine. Depuis la fenêtre de la salle de bain, à l’étage de la minuscule maison rose qu’il louait depuis bientôt trois mois dans une jolie ruelle de San Francisco, Jonathan observait, tout en se rasant d’un geste machinal, l’avancée inexorable du trèfle dans le gazon. »

Au hasard: « L’expérience amena chacun à sourire, un sourire un peu gêné au début, puis un sourire plus naturel ensuite. C’est inhabituel de regarder vraiment quelqu’un. La plupart du temps, Jonathan ne regardait pas les gens dans les yeux, ou alors rapidement, et, en fin de compte, il les regardait sans les voir, balayant l’espace du regard en pensant à autre chose ou se focalisant sur sa conversation. »

Mon avis: 

Laurent Gounelle a une passion pour la philosophie et la psychologie. Et cela ce ressent fortement dans ses livres. Il est l’auteur notamment de « L’homme qui voulait être heureux » publié en 2008 et qui devient un best-seller mondial. Pour ma part je n’ai lu que celui-ci, donc je ne peux pas juger ses autres œuvres, ni même dire si ce bouquin est à la hauteur de ses derniers romans. Mais personnellement, je n’ai pas accroché… J’ai trouvé ce livre mou, sans intérêt… (je sais que je suis vache sur ce coup… Et je sais également que beaucoup d’entre vous ne vont sûrement pas être d’accord avec moi.) J’ai acheté ce bouquin parce que j’avais vu de bonnes critiques presse dessus, donc je me suis dis: pourquoi pas! Alors c’est peut-être aussi parce que les livres sur la philosophie ce n’est pas mon truc … J’avais lu un peu avant « L’alchimiste » de Paul Coelho et il ne m’avait également pas plu plus que ça… Je pense qu’il faudrait que j’en lise d’autres pour me faire une idée (d’ailleurs si vous avez des livres philosophiques/psychologiques à me conseiller… Cela sera avec plaisir ! Vous pouvez me laisser le titre et l’auteur dans les commentaires.). Je ne pense pas que ce roman soit mauvais, les livres comme celui-ci sur la philosophie sont des bouquins particuliers à lire et malheureusement cela ne peut pas plaire à tout le monde.

Donc, je ne peux pas lui mettre une bonne note : (Mais je le redis cela ne veut pas dire que ce roman n’est pas bon, c’est sûrement moi qui n’accroche pas avec le genre.)

1coeur

voyante-marocaine-sousse-06-40-94-53-14.64384935-106674859

Quand le lire: 

Quand vous aimez ce genre de lecture !

D’autres avis :

Ouest-France: « Un livre très positif qui fait du bien. »

Metro news:  » Cette histoire donne l’envie irrésistible de vivre selon nos aspirations profondes afin d’être pleinement satisfait de notre existence. »

ELLE: « Une sorte de Paulo Coelho qui aurait beaucoup écouté Pharrell Williams, il est le roi de la narration <<happy>>. »

Critique du Blog de Lily

Publicités